Jaujard François

Chercheurs associés Phone: Email-jaujard@emse.fr

François Jaujard est Chargé de Recherche (Maître de Conférences) en Sciences de Gestion à l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint Etienne. Il enseigne dans les domaines de la GRH, plus particulièrement dans les thématiques des organisations, des changements organisationnels,  des systèmes de gestion de la performance et de la qualité de vie au travail. Ses travaux de recherche portent principalement sur la dynamique des rôles dans l’organisation, la tension, confusion et transition de rôles. Il a publié dans des revues telles que Revue Française de Gestion, Revue de Gestion des ressources humaines.

Formation

  • 2007  
  • Doctorat en Sciences de Gestion (Université de la Méditerranée – Aix Marseille II – Laboratoire d’Economie et de sociologie du travail)
  • Thèse : « De la conduite du changement organisationnel à la co-construction de rôle par la régulation des transitions d’acteurs »
  •  1982    
  • Diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris.

Expérience

  • Depuis 2006
  • Chargé de Recherches à l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint Etienne, Sciences de Gestion pour l’ingénieur.
  • 1994 – 2006
  • Ressources Humaines STMicroelectronics, site de Rousset (Bouches du Rhône, 3000 personnes) : responsable d’une unité de fabrication de 1000 personnes, développement social et responsabilité du projet de transfert du personnel entre deux unités de fabrication (300 personnes transférées de 2004 à 2006).
  • 1991 – 1994
  • Ressources Humaines GEC Alsthom Division Transports (Aytré/la Rochelle), fabricant de voitures ferroviaires, TGV, tramways, 1500 personnes : adjoint au chef du personnel, responsable du projet de construction des grilles de qualifications professionnelles (cotation d’environ 400 postes ouvriers et techniciens).
  • 1986 -  1991
  • Ressources humaines Cegedur Pechiney, laminage de tôles aéronautiques :
  • Site industriel d’Issoire (Puy de Dôme) 1200 personnes : développement du dispositif novateur de la formation qualifiante au poste de travail (acquisition de diplômes sur les postes de travail). Siège Social de la filiale (Paris) : Conseil juridique en droit du travail auprès des 13 établissements français, responsable des données sociales de la société.

Thèmes de recherche et expertises

  • Comportements et habiletés
  • 1996 : Mission pilote en France pour la mise en place d’une méthodologie de recrutement par simulation en partenariat avec Georges Lemoine, professeur en sociologie associé à l’université de Poitiers (méthode par validation d’habiletés, opérateurs et techniciens – STMicroelectronics).
  • Identités au travail
  • 2002 : Etude sur les modes de fonctionnement au travail d’une population d’opérateurs de fabrication du semi-conducteur (STMicroelectronics).
  • Culture d’entreprise
  • 2005 : Participation à l’étude de l’ANACT (Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail) « Projet “Professionnalisation, VAE et Travail”, Étude, Acquisition, Transmission des Compétences dans les Organisations ». Contributeurs : B. Devin, P. Conjard, X. Guerrero.
  • Changement organisationnel, transitions de rôle
  • 2004-2007 : Thèse de doctorat, apports théoriques et diagnostics permettant la construction d’outils de gestion pour le transfert de 350 personnes entre deux unités de fabrication.
  • Performance au travail
  • Projet « Système de Valorisation de la Performance Humaine » Nadine Dubruc – LEST -  cabinets RH – AGRH 2013.
  • Qualité de vie au travail et risques psychosociaux
  • Recherche action en cours en contexte académique (2013-2014).

Enseignement

  • Cours « Changement organisationnel, étude de cas », Ecole Nationale Supérieure des Mines de saint Etienne, cycle ISMIN, 3ème année, et Master 2 RH – Laboratoire d’Economie Sociale du Travail, UMR CNRS/Université de la Méditerranée, Aix Marseille II.
  • Cours « Accompagnement du changement, identités et rôles », Ecole Nationale Supérieure des Mines de saint Etienne, cycle ISMIN, 3ème année.
  • Cours « Acteurs et fonctionnement de l’entreprise » et « Simulation d’entreprise », Ecole Nationale Supérieure des Mines de saint Etienne, cycle ISMIN, 1ère année.
  • Cours « Repères pour la valorisation du capital humain », Ecole Nationale Supérieure des Mines de saint Etienne, cycle ISMIN, 3ème année.
  • Cours et TD « Cycle préparatoire au recrutement », Ecole Nationale Supérieure des Mines de saint Etienne, cycle ISMIN, 3ème année.
  • Cours « Dévoiler l’image : préambule à l’infographie », Ecole Nationale Supérieure des Mines de saint Etienne, cycle ISMIN, 3ème année.
  • Cours « Risques psychosociaux » Master 1, Kedge, Marseille Luminy.

Publications

Communications dans colloques à comité de lecture

  • Jaujard F., Paraponaris C., « Co-construction de rôle et dynamique de transition individuelle en situation de changement organisationnel », communication au Congrès AGRH de Fribourg, septembre 2007.
  • Jaujard F. (2008). La co-construction du nouveau rôle dans les changements organisationnels, colloque « Connaître et agir en situation d’incertitude », MRPP, Cnam, 2008.
  • Gadille & Jaujard, Amélioration de la performance et méthodologie située de diagnostic, Colloque ARUC sur la gestion des âges et des temps sociaux, octobre 2011
  • Gadille & Jaujard, Autour d’un projet énergétique international un grand projet territorial de développement du capital humain dans les PME. Le cas du projet Chopin : GRH pour l’intégration autour d’ITER (Capital Humain Optimal pour le Projet ITER et le Nucléaire), Colloque ACFAS, Mai 2013.
  • Jaujard, Dubruc et Gadille (Novembre 2013). Sectorisation des logiques de gestion de la performance au travail et taille de l’entreprise.

Rapports publics

  • Jaujard F., « L’identité au travail des opérateurs de fabrication », STMicroelectronics (2001), communication au Laboratoire d’Economie Sociale du Travail d’Aix en Provence (LEST), Janvier 2003.
  • Jaujard F., «  Développement des compétences et responsabilité sociale de l’entreprise,  communication à la Convention du GARF des 19 et 20 Juin 2003.
  • Caser F., Jaujard F., Organisation apprenante, mythe et réalité : le cas de STMicroelectronics, ANACT, communication réalisée en Octobre 2003.
  • Jaujard F., Compétences et transferts de personnel, communication au Groupe Compétences (M. Parlier ANACT Paris, E. Oiry) Mai 2005.

Articles dans des revues à comité de lecture

  • Jaujard F., «  Développement des compétences et responsabilité sociale de l’entreprise, revue du GARF, Convention Nationale du GARF 2003.
  • Jaujard F., Paraponaris C., « Co-construction de rôle et dynamique de transition individuelle en situation de changement organisationnel  », AGRH, revue 2007 N° 66.
  • Jaujard F., «  De la conduite du changement organisationnel à la co-construction de rôle par la régulation des transitions d’acteurs. Les opérateurs de fabrication de haute technologie face à leur nouvelle situation de travail  ». Thèse de doctorat (2007).
  • Jaujard F. Le rôle, concept opératoire de gestion du changement organisationnel par la transition individuelle. Revue Française de Gestion (vol 37, numéro 214, Mai 2011).
  • Gadille & Jaujard F. (2012), L’hybridation des modèles d’évaluation de la performance : implications organisationnelles et individuelles, Performance organisationnelle et temps sociaux, sous la direction de Diane-Gabrielle Tremblay, Presses de l’Université du Québec.

Article en cours de soumission

  • Jaujard F. « Les risques de l’hybridation des systèmes de gestion de la performance au travail : entre tensions de rôles et  confusion organisationnelle. » Revue Finance Contrôle Stratégie.

Chapitre d’ouvrage à venir

  • Autour d’un projet énergétique international un grand projet territorial de développement du capital humain dans les PME. Le cas du projet Chopin : GRH pour l’intégration autour d’ITER (Capital Humain Optimal pour le Projet ITER et le Nucléaire),  Les Grands Projets Complexes, UQUAM, à paraître en 2014-2015.

Participation à la constitution d’un groupe de recherche

  • Projet de construction du GRIMEP (Groupe de recherche francophone sur la création et l’appropriation des grands projets).
  • Les grands projets interrogent. Qu’ils soient urbains, d’exploitation des ressources naturelles ou de délocalisation, ils suscitent actuellement de nombreuses questions tant au niveau de leur légitimité que de leur faisabilité ou de leur performance. Tantôt remis en cause, tantôt reportés ou encore littéralement transformés par les parties prenantes (citoyens, usagers, promoteurs, pouvoirs publics, …), ils constituent de nombreuses « opportunités » pour les chercheurs d’investiguer les dimensions « pauvres » de la gestion des projets qui deviennent des «incontournables». Ainsi se développent les travaux sur l’acceptabilité sociale (Savard, 2010), les risques sociaux (Bourne, 2009), les conditions gagnantes (Viel et autres, 2012), l’appropriation (Veschambre, 2008; Colomb, 2011), les recombinaisons de savoirs (Gadille, 2008), etc. En parallèle à ces études, de plus en plus souvent, la notion de changement niche au cœur des analyses sur les difficultés de réaliser ces grands projets, qu’il s’agisse d’études sur les changements de comportements (Kourilsky-Beillard, 2007), les méthodologies agiles (Boivert, 2012) ou les capacités de changement (Lehmann, 2010).