[Ouvrage AES] Publication des actes des 38è Journées de l’Association d’économie sociale

Publication des actes des XXXVIIIe Journées de l’Association d’économie sociale, organisées à Lyon les 6 et 7 septembre 2018.
« Tensions sur les ressources. L’économie sociale en recomposition » édité par J. Blanc, E. Lanciano et D. Sauze, avec une contribution d’I. Dedun, M. Diagne et A. Lapoutte

Les 38ième Journées de l’Association d’Economie Sociale se sont déroulées à Lyon les 6 et 7 septembre 2018, précédées d’une demi-journée dédiée aux doctorants, au cours duquel Maria Mislene Rosada de Sousa, doctorante à Coactis Saint-Etienne a présenté ses travaux.

Les journées étaient organisées par les laboratoires Triangle, Coactis, Centre Max Weber et CERCRID, ainsi que la Chaire d’entrepreneuriat en économie sociale et solidaire de l’Université Lyon 2.

Le colloque a compté plus de 60 participants et plusieurs conférences plénières.

A l’occasion de ces journées, un ouvrage a été édité par J. Blanc, E. Lanciano et D. Sauze à partir de la problématique globale de ces journées : les politiques sociales et l’économie sociale et solidaire sous l’angle des ressources, de leur nature et de leurs conséquences.

L’économie sociale a ainsi pu être analysée sous l’angle des tensions que lui impose la variété des ressources qu’elle mobilise, et en particulier au regard des transformations des politiques publiques, de la montée des logiques marchandes, de la place jamais assurée des logiques de réciprocité et de l’aspiration à développer des espaces pour les communs. Ces tensions engendrent des recompositions dans l’économie sociale et solidaire et les politiques sociales que les textes rassemblés dans ces Actes interrogent tous à leur façon.

Les chapitres de la première partie de ce livre portent sur ces catégories d’hybridations où la réciprocité et les communs sont mis en avant. Dans la deuxième partie, l’économie sociale et solidaire et l’innovation sociale sont examinés au regard des politiques publiques. La troisième partie montre des politiques sociales (emploi, santé, vieillissement) tendues vers le marché.

Parmi les participants du laboratoire, Isabelle Dedun, Mariétou Diagne et Alexandrine Lapoutte ont présenté une contribution (qui est également présente dans l’ouvrage) intitulée « L'ESS une ressource pour la Ville Intelligente : un cadre d'analyse ».

Dans leur article, elles explorent le concept en plein essor des villes intelligentes et s’interrogent particulièrement sur la capacité de ces dispositifs collectifs à générer de l’utilité sociale et répondre à des enjeux de justice sociale.  Elles constatent que le concept de ville intelligente est polysémique et répond, en fonction de ses conceptualisations, à des logiques différentes. Elles proposent alors un cadre d’analyse qui rende compte de cette pluralité sous l’angle des trois formes d’intégration de Polanyi.

Références

Jérôme Blanc, Émilie Lanciano & Damien Sauze (dir.), 2018, Tensions sur les ressources. L’économie sociale en recomposition, Collection : Cahiers du CIRTES. Hors-Série 8, 315 p. UCL Presses universitaires de Louvain 〈halshs-01893205〉

Dedun, Diagne, Lapoutte, 2018, « L'ESS une ressource pour la Ville Intelligente : un cadre d'analyse », in Jérôme Blanc, Émilie Lanciano & Damien Sauze (dir.), 2018, Tensions sur les ressources. L’économie sociale en recomposition, Collection : Cahiers du CIRTES. Hors-Série 8, 315 p. UCL Presses universitaires de Louvain, p. 81-96